Comment protéger mon chien contre les tiques ?

Comment protéger mon chien contre les tiques ?

Publié le 09 juin 2014 à 10:00

Les tiques, un vrai problème pour les propriétaires de chiens ! En effet, ces affreuses petites bêtes peuvent transmettre la maladie de Lyme, parfois aux effets désastreux. Voici quelques conseils pour savoir comment protéger votre animal et comment détecter la maladie s’il l’a attrapée.

- Publicité -

La maladie de Lyme, une maladie parfois très grave

Les tiques peuvent transmettre à votre chien une bactérie, la Borrelia, responsable de la maladie de LymeCette maladie est parfois difficile à détecter, car les symptômes peuvent être très variés. Elle peut même être totalement asymptomatique.

Le plus souvent, votre chien parait abattu, anorexique, un peu fébrileDes douleurs articulaires peuvent également apparaître sous forme, généralement, de claudication (boiterie).

Dans quelques rares cas, une infection des reins se développera. Des troubles cardiaques et nerveux peuvent également survenir.

Comment faire pour protéger mon animal ?

Tout d’abord, il faut savoir que les chiens qui adorent les promenades dans la nature (les forêts, les parcs…) sont plus à risque de rencontrer des tiques qui vivent dans les sous-bois ou les hautes herbes (surtout entre juin et septembre, période d’activité maximum des tiques).

Certains chiens, notamment les jeunes chiens ou ceux qui ont une immunité faible, semblent plus sensibles que d’autres face à la maladie de Lyme. Il en est de même pour quelques races de chiens, comme les retrievers ou les bouviers bernois.

Pour protéger mon chien, un collier (efficace uniquement pour les petits chiens), des pipettes anti-tiques, à mettre derrière la nuque (les mêmes pipettes que pour les puces) ou encore des sprays à pulvériser sur tout l’animal permettent de diminuer les risques de fixation des tiques sur la peau. On citera, par exemple, les pipettes Advantix® ou Frontline Combo®.

Dans tous les cas, il ne faut pas oublier d’examiner la peau du chien, après chaque promenade dans les bois ou dans les herbes.

Pour protéger mon animal, je peux également le faire vacciner chaque année.

Retirer les tiques le plus rapidement possible

Il est très important d’inspecter correctement son animal après chaque promenade et de retirer toutes les tiques avec un crochet spécial, en forme de pied de biche, que l’on peut acheter dans n’importe quelle pharmacie (Tire-tic®, du laboratoire Clément, par exemple) ». Il suffit de glisser les dents du crochet entre le corps et la tête de la tique pour la détacher sans l’écraser, par rotation du tire-tique.

Les tiques doivent être retirées rapidement (dans les 48 heures maximum après leur fixation), ainsi, elles ont très peu de chance de transmettre la maladie de Lyme.

Attention : N’écoutez pas les idées reçues qui préconisent d’endormir la tique avec de l’éther : cela est, au contraire, totalement contre-indiqué, car lorsque la tique s’endort, elle relâche de la salive dans l’animal, risquant ainsi de lui transmettre plus facilement la bactérie responsable de la maladie de Lyme.

N’essayez pas non plus de l’écraser entre vos doigts car vous risqueriez d’arracher la tique en laissant sa tête dans votre animal domestique.

Comment soigner mon animal ?

Si la maladie est décelée, le vétérinaire prescrit un traitement antibiotique (le plus souvent, la doxycycline).  

- Publicité -