| | | Et si vous participiez à la surveillance de la grippe en France ?

Et si vous participiez à la surveillance de la grippe en France ?

Dans notre pays, l’Institut de Veille Sanitaire coordonne la surveillance de la grippe grâce à des réseaux d’observations basés sur les consultations à l’hôpital, chez les généralistes ou encore en pharmacie. Mais depuis quelques années, il est également possible, en tant que particulier, de participer à cette surveillance de la grippe grâce à un site internet, Grippenet. Un point pour en savoir plus sur ces 2 réseaux de surveillance.

Un réseau qui travaille avec les professionnels

L'extrême variabilité des virus de la grippe a conduit les autorités sanitaires nationales et internationales à mettre en place, depuis 1952, une surveillance « rapprochée » de cette maladie.

En France, il existe 2 Centres Nationaux de Référence de la Grippe (CNRG) : à l'Institut Pasteur de Paris et à la faculté de médecine de Lyon.

Ces centres collaborent avec le réseau Sentinelles de l'Inserm et les groupes régionaux d'observation de la grippe (GROG) constitués de plus de 600 médecins vigies (généralistes, pédiatres…), de pharmaciens et de laboratoires spécialisés.

L’Institut de veille sanitaire (InVS) coordonne ensuite la surveillance de la grippe, en s’appuyant sur les données des réseaux GROG et Sentinelles ainsi que sur les signalements des services d’urgence, de réanimation ou encore un réseau de médecins hospitaliers.

Vous aussi, en tant que particulier, vous pouvez participer à la surveillance de la grippe

 

Depuis janvier 2012, le suivi des épidémies de grippe en France passe aussi par les particuliers grâce à un site internet grippenet.fr. Ce site, mis en place par l’Inserm, permet de voir la propagation de la grippe au sein même de la population française.

Qui peut s’inscrire ?

Ce site est ouvert à toutes les personnes bénévoles qui le souhaitent, quel que soit leur âge ou leur état de santé.

Rien de plus simple pour s’inscrire, il suffit de se rendre sur le site grippenet.fr.

On remplit un premier formulaire, puis chaque semaine, on répond à un questionnaire très simple et très court où l’on décrit les symptômes que l’on a ressenti ou pas dans la semaine précédente (fièvre, nez qui coule…).

Ces données de Grippenet complètent celles émanant des systèmes de surveillance des réseaux Sentinelles et GROG. Elles permettent notamment d’obtenir des informations relatives aux personnes qui ne consultent pas de services de santé lorsqu’elles sont atteintes par un syndrome grippal.




A lire sur Médecine

A découvrir sur le mag

Une pomme par jour éloigne le médecin, mais est-ce la seule chose à faire ? Le webmagazine Clic Bien-être vous donne tous les conseils et astuces pour prendre soin de sa santé et être bien dans son corps ! En dehors des consultations chez le docteur, apprenez  comment surveiller les signes de manque de vitamines, de calcium, de déshydratation, quels aliments consommer pour renforcer son organisme, mais aussi comment se préparer ou se soulager contre les maux tels que les coups de froid, les allergies, l’intoxication alimentaire, les maladies de la peau et bien d’autres !