Avec le chrome, on contrôle nos pulsions sucrées !

Avec le chrome, on contrôle nos pulsions sucrées !

Publié le 12 mai 2014 à 16:08

Adopter une alimentation riche en chrome aide à entretenir une silhouette parfaite. Cet oligo-élément aide à réguler les sucres et les graisses dans le corps tout en ayant un effet coupe-faim.

- Publicité -

Le chrome est l’un des oligo-éléments essentiels les plus récemment découvert. Son rôle est primordial pour le bon fonctionnement du métabolisme des graisses et des sucres, ainsi que dans la régulation du cholestérol sanguin.

Le chrome pour réguler les sucres et les graisses

Pour que notre organisme puisse utiliser le glucose disponible, il a besoin de chrome. Sa présence régule le taux de sucre dans le sang et économise la production d’insuline par le pancréas.

Le chrome permet à l’insuline de se lier à ses récepteurs situés sur la membrane des cellules afin qu’ils laissent le glucose pénétrer dans la cellule où il est utilisé pour produire l’énergie nécessaire à son fonctionnement. Il régule ainsi le sucre dans le sang durant les 24h qui suivent son absorption.

Plus notre alimentation est riche en glucides (présents dans les aliments sucrés, les céréales, les légumineuses...) plus notre besoin en chrome est important. Il est surtout indispensable pour assimiler les sucres raffinés très présents dans notre quotidien.

Le chrome réduit le taux de cholestérol et protège les artères. 

Le chrome, mon allié minceur

En oligothérapie, le chrome se révèle être un excellent partenaire dans le cadre d'un régime amincissant. Il permet, grâce à la fabrication de sérotonine, de contrôler les pulsions sucrées, il réduit la prise alimentaire en limitant les sensations de faim ainsi que les envies de grignotage. Il est l'ami du ventre plat !

Pour aider à l’amincissement, il est conseillé de prendre 150 à 200 microgrammes de chrome par jour sous forme de complément alimentaire (en pharmacie ou magasin diététique) ou bien d’inclure le maximum d’aliments riches en chrome à votre menu : levure de bière, pomme de terre, foie, jaune d’œuf, céréales complètes, brocoli, haricots verts, tomate, pomme, banane, raisin, orange,  poivre,  thym...

Les risques de surdosage sont très faibles.

Concentré de Chrome, Laboratoire Juvamine, boîte de 20 ampoules (20 jours), 8,10€.

Sources :

"Bien manger pour bien vivre" de Lisa Hark et Darwin Deen (Pearson Pratique), "Santé & bien être" d’Anne Dufour er Marie Borrel.

- Publicité -