Le brocoli, anti-cancer et allié de votre estomac

Le brocoli, anti-cancer et allié de votre estomac

Publié le 01 août 2018 à 09:00

Cultivé depuis le Moyen-Age et originaire d’Italie du Sud, le brocoli arrive en France grâce à Catherine de Médicis avec le surnom d’ « asperge italienne ». Variété voisine du chou-fleur, il se distingue par ses bouquets verts.

Les qualités du brocoli

Les chercheurs étudient depuis longtemps les vertus de ce légume, qui aurait des propriétés anticancéreuses. Il apporte de la provitamine A, des vitamines C et B9, ainsi que des minéraux, des oligo-éléments (surtout en calcium, potassium et fer), du co-enzyme Q10. Grâce aux fibres, aux nutriments et aux antioxydants qu’il contient, le brocoli est recommandé dans les diverses régimes alimentaires.

Le brocoli, l’allié de votre estomac

Le brocoli renferme des substances qui, une fois dans l’estomac, se transforment en une molécule capable de limiter la bactérie Helicobacter pylori responsable des gastrites chroniques et des ulcères mais aussi indirectement des cancers gastriques. Pour bénéficier de cet effet, mieux vaut le consommer cru ou al dente ou encore sous forme de jus en ampoules ou de gélules d’extrait de brocoli.

Le brocoli, un aliment anticancer

Comme toutes les variétés de chou, le brocoli renferme deux composés, le dim-diindolylmethane et le sulforaphane, qui, en plus d’avoir un effet préventif sur tous les types de cancer, limitent le risque de prolifération des cellules lorsque la maladie est déclarée.

Les autres principaux effets bénéfiques du brocoli sur la santé

  • Il protège de l’anémie
  • Il réduit le risque de maladies cardiovasculaires
  • Il ralentit le vieillissement cellulaire
  • Il aide à lutter contre la constipation

Choisir et conserver un brocoli

Choisissez des bouquets bien fermes, compacts et de couleur verte ou violette. Evitez les brocolis déjà fleuris et jaunis car c’est le signe qu’ils ne sont plus frais. Ils se conserveront 4 à 5 jours dans le bac à légumes du réfrigérateur.

Préparation

Vous pouvez le manger cru en choisissant des bouquets extra frais. Si vous le préférez cru, cuisez-le à la vapeur pour conserver un maximum de ses qualités. Préparez-le également en soupe, en omelette, à la vinaigrette, en gratin, en purée, en terrine...