Que manger pour être en forme en hiver ?

Que manger pour être en forme en hiver ?

Publié le 21 décembre 2017 à 08:00

L'hiver, pour faire face au froid et aux agressions qui y sont liées, il est important d’adapter son alimentation. Mais attention, cela ne veut pas forcément dire qu’il faut manger plus gras et plus riche ! Clic Bien-être vous propose quelques conseils pour choisir les aliments qui vous permettront d’affronter sereinement la saison hivernale.

De la vitamine C

En hiver, la vitamine C, antioxydante, est très importante car elle aide à combattre les petites pathologies hivernales telles que le rhume.

Pour avoir un apport suffisant, mangez 1 à 2 fois par jour des agrumes, des kiwis ou des fruits exotiques comme la mangue ou la papaye.

Côté légumes, on se tourne vers les choux, eux aussi très riches en vitamine C (que l’on choisit locaux de préférence !).

De la vitamine D

Bien souvent, en hiver, on manque de vitamine D : en effet, celle-ci est apportée principalement par le soleil (à hauteur de 90 %) et donc, forcément en hiver, c’est la carence, ce qui entraîne de la fatigue chronique.

Pour compenser le manque de soleil, pensez à privilégier les poissons gras comme le hareng, le saumon, la sardine ou le maquereau. Ne lésinez pas non plus sur le foie de morue qui, s’il n’est pas du goût de tout le monde, est jusqu’à 100 fois plus riche en vitamine D que les poissons cités ci-dessus.

Du zinc

Le zinc possède d’importantes propriétés antivirales très appréciables en hiver. Les aliments riches en zinc sont donc de précieux alliés à cette saison.

Si vous aimez les huîtres, c’est le moment de vous faire plaisir (d’autant qu’on est en pleine saison), mais vous pouvez aussi opter pour les crustacés ou les abats.

Des aliments qui donnent de l’énergie

Quand il fait froid, l’organisme dépense pas mal d’énergie pour essayer de maintenir le corps à bonne température. Pour faire face à cette dépense d’énergie supplémentaire, n’hésitez pas à consommer des aliments riches. Mais attention, qui dit aliments riches, ne dit pas forcément aliments gras ! On peut manger des aliments riches, mais sains.

Tournez-vous donc vers les céréales complètes ou semi-complètes (riz, farine, semoule, pâtes, pain…) et les légumes secs (haricots blancs, rouges, lentilles, pois chiches...), qui en plus d’être rassasiants, offrent de bons apports en protéines végétales.

Des boissons chaudes pour l’hydratation

L’hiver, quand il fait froid, on a moins soif. Du coup, on oublie de boire : ERREUR ! Car même si l’on se déshydrate moins que l’été par le système transpiratoire, un autre phénomène entraîne de la déshydration à cette saison : ce sont les chauffages qui dessèchent énormément.

Alors n’hésitez pas à consommer, tout comme l’été, au moins 1 litre et demi de liquide, mais pas forcément que sous forme d’eau. L’hiver, pensez aux tisanes, aux bouillons et au soupes, qui, en plus de vous hydrater, sauront également vous réchauffer.

De la vitamine B9

Parfois les coups de fatigue ressentis dans l’hiver peuvent être dus à un manque en vitamine B9 (ou acide folique).

Pour parer à cette carence, profitez à fond des légumes à feuilles vert foncé (les épinards, le brocoli, le choux de Bruxelles, la laitue…) ainsi que des abats et des légumineuses.