Vacances au ski : je pense à adapter mon alimentation

Vacances au ski : je pense à adapter mon alimentation

Publié le 10 février 2016 à 17:28

Les vacances d’hiver à la montagne représentent un bouleversement important pour notre organisme. Le corps peut avoir du mal à s’adapter au froid, à l’altitude ou encore à l’activité physique parfois intense. Il est donc important d’avoir une alimentation adaptée pour faire face à toutes ces situations inhabituelles.

- Publicité -

On fait le plein d’énergie au petit-déjeuner

Avant de s’élancer sur les pistes ou de partir pour une longue promenade en raquettes, il est important de prendre un petit-déjeuner copieux et complet quasiment équivalent à un repas normal.

On inclue dans ce petit-déjeuner :

  • une boisson chaude : pour faire le plein de chaleur avant d’affronter le froid et pour s’hydrater ;
  • des glucides complexes, comme du pain complet ou des céréales complètes : ces glucides complexes sont la base de l’alimentation des sportifs car ils procurent de l’énergie à notre corps pour plusieurs heures, ce qui évite les hypoglycémies ou tout simplement d’avoir faim trop vite ;
  • un produit laitier : lait, yaourt, fromage blanc… car le calcium participe à la conduction nerveuse et la contraction musculaire ;
  • un jus de fruits ou un fruit frais : pour apporter notamment de la vitamine C (pensez au kiwi qui en contient beaucoup) et permettre de se sentir moins fatigué pendant l’effort tout en stimulant nos défenses naturelles ;
  • des protéines, comme un œuf, du jambon ou encore du fromage (qui contient également des protéines, et oui) car les protéines permettent, comme les glucides lents, de conserver de l'énergie toute la matinée et contribuent également à l'entretien des tissus, dont les fibres musculaires.

A midi, on recharge les batteries

Si vous restez manger sur les pistes, soit vous avez l’option sandwich et, dans ce cas, essayez de le choisir avec du pain complet et le plus équilibré possible (évitez qu’il déborde de mayonnaise !), soit vous optez pour le repas au restaurant, et s’il est au menu, choisissez le plat de pâtes car celles-ci (en tant que glucides complexes) vous permettront de tenir jusqu’à la fin de l’après-midi.

Si vous rentrez manger chez vous, alors là, n’hésitez pas un seul instant et choisissez des pâtes, du riz ou tout autre céréale complète que vous accompagnerez de protéines (viande, œufs ou poisson) avec un fruit en dessert.

Dans tous les cas, pensez à vous hydrater en buvant beaucoup d’eau.

Pendant l’activité sportive, je ne me laisse pas aller

Ayez toujours un sac à dos avec vous dans lequel vous aurez pris soin de mettre une bouteille d’eau car il est très important de s’hydrater tout au long de la journée. N’oubliez pas que la déshydratation entraîne très vite de la fatigue.

Dans votre sac à dos, vous penserez également à glisser des barres de céréales, des fruits secs, un morceau de pain complet ou encore une banane qui peuvent vous éviter les petits coups de mou et vous permettront de tenir jusqu’à la pause.

Le soir, on reprend des forces

Le repas du soir doit être complet car il faut refaire les réserves d’énergie avec des glucides complets (pâtes, riz, risotto, pain complet…), renforcer nos fibres musculaires grâce à des protéines (poissons, viandes, œufs) et réparer d’éventuelles micro-lésions grâce à l’apport de vitamines et de minéraux que vous aurez en mangeant des fruits au dessert. Et bien sûr, un petit morceau de fromage sera également le bienvenu pour l’apport en calcium.

Et continuez de boire et de boire encore de l’eau !

Et pour la tartiflette, la raclette ou la fondue, me direz-vous, cela pose-t-il un problème ? Mais bien sûr que non car il ne faut pas laisser de côté le plaisir des vacances. Et dans ce cas, accompagnez ces plats de salade et de fruits au dessert.

- Publicité -