Appel aux donneurs : on manque de sang !

Appel aux donneurs : on manque de sang !

Publié le 08 juin 2015 à 17:14

Les stocks de poches de sang sont très bas, ce qui pose problème avant les vacances d’été car les dons se réduisent énormément pendant les vacances : un appel aux donneurs est lancé pour ce mois de juin et des collectes mobiles seront proposées durant toute cette semaine.

- Publicité -

Profitez des collectes mobiles pour donner votre sang cette semaine 

Chaque année, au moment des départs en vacances d’été, les collectes de sang diminuent. En principe, les prélèvements sont très bons en mai, ce qui permet d’avoir des stocks raisonnables et de pallier à la baisse des dons pendant l’été.

Hélas, cette année, comme le mois de mai a comporté de nombreux jours fériés, les dons de sang ont été moins nombreux que l’an dernier à la même époque.

La situation n’est pas encore dramatique, mais il est important que les donneurs de sang se mobilisent durant le mois de juin pour retrouver un niveau de stock optimum avant l’été.

C’est pour cette raison que l’Etablissement français du sang (EFS) lance un appel aux donneurs pendant ce mois de juin.

Par ailleurs, des collectes mobiles vont être organisées du mardi 9 au jeudi 11 juin 2015 :

Mardi 9 juin 2015 :

  • Sainte-Marie, aérogare Roland Garros, de 10 heures à 14 heures
  • Saint-Pierre, 58 rue Suffren, de 7h30 à 18 heures

Mercredi 10 juin 2015 :

  • Plateau Caillou, conseil général, de 8h30 à 12h30
  • Saint-Pierre, 58 rue Suffren, de 7h30 à 18 heures

Jeudi 11 juin 2015 :

  • Bras-Panon, mairie, de 8h30 à 12h30
  • Saint-Pierre, 58 rue Suffren, de 7h30 à 18 heures

Qui peut donner son sang ?

Pour donner son sang, il faut avoir entre 18 et 70 ans. Pour donner son plasma et ses plaquettes, il faut avoir entre 18 et 65 ans. Il est nécessaire de peser plus de 50 kg.

Sachez également qu’il ne faut pas être à jeun pour donner son sang.

Comment cela se passe-t-il en pratique ?

Après avoir été accueilli par un(e) secrétaire de l’EFS qui enregistre son inscription, le candidat au don remplit un questionnaire « pré-don ».

Puis il est reçu par un médecin ou un infirmier(ère) pour un entretien confidentiel : cet échange permet de vérifier que le don ne présente pas de risque ni pour lui ni pour le receveur. En effet, certaines pathologies (hépatite C, sida…) contre-indiquent le don du sang, par exemple.

Quand le donneur est déclaré apte, il signe alors une fiche qui enregistre son consentement.

Le prélèvement commence alors, pour une durée moyenne de dix minutes.

Une collation est ensuite offerte (après un don de sang, il est important de se restaurer et de s’hydrater).

Infos pratiques

Pour en savoir plus sur le don du sang : Etablissement français du sang

- Publicité -