Le moustique Tigre envahit peu à peu la France

Le moustique Tigre envahit peu à peu la France

Publié le 23 mai 2014 à 09:05

Le moustique Tigre, porteurs de maladies graves (dengue, chikungunya), est de plus en plus implanté en France : 70 départements sont maintenant sous surveillance.

Le moustique Tigre, normalement présent dans les départements français de l’Océan Indien, commence à envahir la métropole.

Un moustique vecteur de maladies graves

Le moustique Tigre était implanté depuis de nombreuses années dans les départements français de l’Océan Indien. Son arrivée en France métropolitaine date de 2004 et depuis, sa colonisation du pays est de plus en plus rapide.

Le moustique Tigre peut être vecteur de maladies graves comme la dengue (qui ressemble à un syndrome grippal avec des complications parfois mortelles) et le chikungunya (qui provoque de la fièvre et des douleurs articulaires sévères).

On reconnaît facilement ce moustique par sa couleur : il est noir avec des rayures blanches sur les pattes et sur l’abdomen (d’où son nom de Tigre). Il ne mesure que quelques millimètres et a un vol assez lent (il est assez facile à écraser en vol). Il apprécie les eaux stagnantes, et notamment les coupelles de pots de fleurs, l’eau des vases, les gouttières plus ou moins bouchées…

Sa progression s’accélère en métropole

Comme chaque année la Direction Générale de la Santé a lancé, au premier mai, le plan d’anti-dissémination contre le chikungunya et la dengue.

Cette année, le dispositif s’intensifie, face à la progression du moustique Tigre. Au-delà des 18 départements où le moustique est implanté, le plan anti-dissémination a étendu son dispositif de veille à 52 autres départements, où quelques moustiques ont pu être repérés.

Le plan anti-dissémination consiste à surveiller les moustiques et les mesures de démoustication dans les zones à risque.

 

Infos pratiques

Pour plus d'informations, consultez la carte de vigilance du moustique tigre en France de Vigilance Moustiques.

- Publicité -

- Publicité -