Que faire en cas de troubles du sommeil ?

Que faire en cas de troubles du sommeil ?

Publié le 02 octobre 2020 à 09:00

Les troubles du sommeil sont des pathologies, chroniques ou passagères, qui perturbent le sommeil d’un individu. On vous en dit plus sur ces maux et sur les options qui s'offrent à vous pour améliorer la qualité de vos nuits.

- Publicité -

Un Français sur trois environ souffrirait de troubles du sommeil. Mais comment savoir si vous en souffrez et que faire pour retrouver un sommeil paisible et réparateur ?

Troubles du sommeil qu’est-ce que c’est ?

Le sommeil est vital pour l’être humain, c’est pourquoi il est primordial de s’en préoccuper si vous souffrez de troubles du sommeil. Le sommeil se découpe en plusieurs cycles, les cycles de sommeil léger, et les cycles de sommeil profond. Il peut vous arriver parfois d’avoir dormi toute la nuit, mais de vous réveiller fatigué, c’est probablement que vos cycles de sommeil profond ont été perturbés, car ce sont les plus réparateurs. Il existe de nombreux troubles du sommeil :

  • Les dyssomnies: il s’agit ici de troubles qui altèrent la qualité ou la durée du sommeil. Dans cette catégorie, on trouve la narcolepsie et les insomnies de nature psychologiques ou liées à la consommation excessive d’alcool par exemple ;
  • Les parasomnies : il s’agit de comportements inhabituels qui se produisent pendant le sommeil comme le somnambulisme, le bruxisme nocturne (le fait de grincer des dents) ou encore l’apnée du sommeil ;
  • Les autres troubles du sommeil : ces derniers peuvent être psychologiques, neurologiques ou simplement des effets secondaires à certaines pathologies.

Que faire en cas d’insomnie ?

Une hygiène de vie saine comprenant un régime alimentaire équilibré, peu d’alcool et un minimum d’effort physique quotidien, aide à avoir un sommeil paisible. Une bonne alimentation, notamment le soir, peut en effet vous aider à vous endormir plus facilement. L’alcool est générateur d’insomnies, il est donc déconseillé d’en abuser. L’insomnie se caractérise par plusieurs critères, avez-vous du mal à vous endormir ou bien est-ce que vous vous réveillez à 4 h du matin sans pouvoir vous rendormir ?

La médecine chinoise classe les heures de réveil en pleine nuit par tranche horaire. Chacune de ces tranches horaires coïnciderait avec un organe précis. Si votre foie n’est pas en forme par exemple, il y a de grandes chances pour que vous soyez réveillé toutes les nuits entre 1 h et 3 h du matin. Pensez donc à consulter un médecin ou un naturopathe dans ce cas afin de pallier les carences éventuelles dont pourrait souffrir l’organe concerné.

Le stress est un facteur important dans le cadre d’une insomnie. Si vous avez du mal à vous endormir à cause de la pression que vous subissez ou bien que vous vous infligez au travail, il faudra penser à vous ménager.

Insomnie : nos astuces naturelles

  • Faites le plein de minéraux et d’oligoéléments en prenant des compléments alimentaires adaptés ;
  • Pratiquez la méditation avant de vous endormir ;
  • Buvez un verre de lait chaud avec du miel avant d’aller vous coucher ;
  • Buvez une infusion : camomille, verveine, valériane, tilleul ou fleur d’oranger ;
  • Mangez léger le soir ;
  • Parfumez votre taie d’oreiller à la lavande.

Que faire en cas de somnambulisme ?

Le somnambulisme est une pathologie qui peut s’avérer dangereuse pour celui qui la subit. En effet, une crise de somnambulisme peut durer entre 5 et 30 minutes, période pendant laquelle une personne peut se lever, marcher et faire tout un tas de choses sans même s’en apercevoir. Il se pourrait donc que vous vous retrouviez au beau milieu de la route au moment de votre réveil !

Certains somnambules se contentent de s’asseoir sur le bord du lit un moment puis de se recoucher, voilà qui est rassurant. Si cette pathologie ne concerne que 2 % à 4 % de la population adulte, elle est plus fréquente chez les enfants âgés de 8 à 12 ans. Pensez donc à bien fermer les portes et les fenêtres de chez vous et à bloquer les accès aux escaliers si vous avez un somnambule dans la maison.

Somnambulisme : est-il dangereux de réveiller un somnambule ?

Durant des décennies, on a pensé que réveiller un somnambule pouvait lui être fatal. C’est faux. C’est tout de même déconseillé, car la personne se sentira confuse et désorientée. Un somnambule est assez docile, il vous suffira donc de le ramener dans son lit afin qu’il se recouche. Parlez-lui d’une voix douce et incitez-le à se remettre au lit, tout simplement. Si ces épisodes sont occasionnels, il n’y a pas de quoi s’alarmer, si les crises se produisent plusieurs fois par semaine en revanche, il faut consulter un médecin.

Que faire en cas d’apnée du sommeil ?

L’apnée du sommeil est un trouble respiratoire du sommeil qui cause des pauses dans la respiration de la personne qui en souffre. Ces pauses durent entre 10 et 30 secondes et peuvent se répéter jusqu’à 10 fois par heure. L’apnée du sommeil entraîne des micro-réveils qui affectent fortement la qualité du sommeil et peuvent avoir des conséquences dramatiques sur la qualité de vie.

Les symptômes de l’apnée du sommeil peuvent être une fatigue anormale dès le réveil, une somnolence au cours de la journée, une irritabilité, des pertes de mémoire, un manque d’énergie, une baisse de la libido, des ronflements, des sueurs nocturnes...

Apnée du sommeil : nos astuces naturelles

  • Utilisez une gouttière de ronflement ;
  • Installez un appareil permettant la Pression Positive Continue (PPC) ;
  • Essayez de dormir sur le côté plutôt que sur le dos ;
  • Pratiquez une activité physique, au moins 30 minutes par jour ;
  • Évitez la consommation d’alcool ;
  • Dormez avec votre tête surélevée.

- Publicité -