L’ECBU, un examen qui permet de détecter les infections urinaires

L’ECBU, un examen qui permet de détecter les infections urinaires

Publié le 02 septembre 2014 à 09:25

J’ai mal au ventre, je vais uriner toutes les 10 minutes et j’ai l’impression d’avoir un peu de fièvre. Mon médecin suspecte une infection urinaire et m’a prescrit un ECBU. A quoi cela correspond-il exactement ?

- Publicité -

Un ECBU, qu’est-ce que c’est ?

L’ECBU ou examen cytobactériologique des urines est un prélèvement urinaire qui permet de diagnostiquer une infection urinaire. Il permet également de déterminer la bactérie responsable de l’infection.

Comment se déroule cet examen ?

On recueille les urines dans un petit flacon stérile (fourni par les laboratoires d’analyses biologiques ou les pharmacies). Il est préférable de recueillir les urines du matin qui seront plus concentrées en germes.

Quelques précautions à prendre pour récupérer les urines

En tout premier lieu, le prélèvement urinaire doit être fait avant la prise d’antibiotiques qui pourraient fausser les résultats. Si un traitement antibiotique est en cours il convient de le préciser au laboratoire.

Avant le prélèvement urinaire, une toilette locale avec une solution antiseptique est nécessaire pour éviter la contamination de l’urine avec les germes de l’environnement.

Lors du recueil des urines, on élimine les premières gouttes d’urine pour ne garder que les urines du milieu de jet.

Quelques cas particuliers de prélèvements

Chez le nourrisson, il existe des poches stériles adhésives (que l’on trouve en pharmacie) qui doivent être mise en place durant moins d’une heure et qui permettent de recueillir les urines des tous petits.

Chez les personnes sondées, le prélèvement urinaire peut être fait en ponctionnant directement la poche à urine.

Que se passe-t-il ensuite au laboratoire ?

Une goutte d’urine est examinée sous le microscope, ce qui permet de voir la présence de germes s’ils sont en quantité suffisante et de déterminer les autres cellules présentes dans les urines.

Si des germes apparaissent au microscope, une mise en culture est effectuée afin de déterminer le germe responsable de l’infection.

Lorsque la bactérie responsable de l’infection est déterminée, on effectue un antibiogramme qui aidera le médecin à choisir l’antibiotique qui sera le plus efficace.

L’antibiogramme consiste à mettre en présence de la bactérie responsable de l’infection un échantillonnage de plusieurs antibiotiques pour voir quels sont ceux qui sont capables de détruire les bactéries.

Les résultats de l'ECBU


Résultat notant une absence d'infection urinaire.


Résultat d'antibiogramme

S’il n’y a pas de bactérie dans le prélèvement urinaire, les résultats sont connus le soir même du prélèvement. Par contre, si une mise en culture et un antibiogramme sont effectués, il faut compter 48 h avant de connaître les résultats du prélèvement.

Un ECBU normal ne doit comporter que quelques hématies (sauf chez les femmes qui ont leurs règles) et quelques leucocytes.

Valeurs normales (les unités varient d’un laboratoire à un autre)

Examen cytologique ˂ 10 éléments / mm³ OU ˂ 10 000 leucocytes / ml et ˂ 5 000 hématies / ml

Examen bactériologique : culture stérile OU absence de germes OU ˂ 10³ germes / ml

Lorsque ces valeurs augmentent, on suspecte une infection urinaire qui peut être due à une cystite (infection urinaire basse, au niveau de la vessie), ou due à une pyélonéphrite (infection urinaire haute, au niveau du rein).

- Publicité -