Téléconsultation : son rôle dans la lutte contre les déserts médicaux

Téléconsultation : son rôle dans la lutte contre les déserts médicaux

Publié le 02 novembre 2020 à 10:15

Les déserts médicaux sont un phénomène extrêmement important en France qui s'accentue petit à petit.

- Publicité -

Face à ces grands territoires désertés par les médecins, la téléconsultation permet de faciliter l'accès à des consultations pour tous les résidents.

La téléconsultation pour lutter contre la désertification

En France, il existe de nombreux territoires catégorisés comme déserts médicaux. Bien évidemment, ce phénomène ne concerne exclusivement que les zones rurales, à quelques exceptions près : par exemple, l'Île-de-France, contrairement à ce qu'il est possible de penser, est un désert médical.

Selon une étude de 2018 parue en 2020, 5,7 % des Français en 2018 n'avaient pas accès à des médecins généralistes contre 3,8 % en 2015. Cette augmentation est due à plusieurs facteurs :

  • la demande de soins en constante augmentation: la population française vieillit, c'est un fait, c'est pour cette raison que la demande en matière de soins est de plus en plus forte.

  • Les départs à la retraite ne sont pas compensés par les nouveaux docteurs sortant des écoles de médecine.

  • La faible attractivité des territoires est aussi un facteur important des déserts médicaux. Certains départements de France, considérés comme peu attractif, souffrent d'un manque considérable de médecins.

Tous ces facteurs ont pour résultat de créer un désert médical où les personnes qui y résident ne peuvent pas accéder à des consultations rapidement.

C'est dans ce contexte-là que la téléconsultation a été créée pour contrecarrer le manque de médecin dans certains départements français. En 2017, le Ministre de la Santé avait présenté un plan d’accès aux soins avec la téléconsultation comme projet-phare. Cette décision avait été prise afin de solutionner le problème des déserts médicaux grâce aux avancées technologiques.

Qu'est-ce que la téléconsultation ?

Concrètement, la téléconsultation c'est l'acte de consulter un médecin à distance grâce à un smartphone ou à un ordinateur. Comme lors d'une consultation traditionnelle, le patient fournit des informations au praticien, ce qui va lui permettre de poser un diagnostic le plus rapidement possible. Bien évidemment, la téléconsultation, au même titre qu'une consultation classique, est soumise au secret médical.

Avec l'avancée de la technologie, Internet et le réseau 4G sont partout. La téléconsultation est rapide, simple à comprendre et efficace. Par ailleurs, c'est une réelle solution pour les déserts médicaux où il faut que les patients fassent plusieurs kilomètres pour voir un praticien généraliste.

Cependant, selon le Ministère de la santé, une consultation en ligne ne remplace pas une réelle consultation lorsqu'il est question de pathologies graves et de symptômes complexes. En revanche, le ministère appuie fortement sur l'usage de la téléconsultation dans le cas de pathologies bénignes sans complications ne nécessitant qu'une prescription de médicaments et de posologie. Même chose pour les maladies chroniques, la téléconsultation est beaucoup plus adaptée car elle permet d'éviter le temps d'attente et les déplacements pour simplement un renouvellement d'ordonnance ou une question à poser au praticien.

La téléconsultation pendant la crise de la COVID-19

Afin de protéger l'ensemble de la population, certains professionnels de santé, avec la crise sanitaire actuelle, ont décidé de ne faire que des téléconsultations. Avec le confinement, les règles de sécurité renforcées et la vitesse de propagation du virus, certaines personnes fragiles préfèrent rester chez elles afin d'éviter au maximum le contact avec des personnes potentiellement infectées.

C'est dans ce contexte-là que la téléconsultation prend toute son importance, car elle permet à toutes les personnes fragiles de bénéficier d'une consultation chez le médecin directement de chez elles sans passer par des salles d'attente, etc.

Pour rappel, en cas de symptômes de la COVID-19, la téléconsultation n'est pas un organisme d'urgence et ne permettra pas une prise en charge rapide. Pour toute demande urgente, appelez le 15 ou le 112.

- Publicité -