2 huiles essentielles pour soigner rapidement mes aphtes

2 huiles essentielles pour soigner rapidement mes aphtes

Publié le 06 août 2015 à 11:00

Qui n’a jamais eu d’aphtes au moins une fois dans sa vie ? Pendant au moins une semaine on a du mal à manger, ça pique, ça fait mal… la vraie galère ! Pourtant, saviez-vous que 2 huiles essentielles pouvaient rapidement cicatriser votre aphte, ou même toute autre plaie buccale ?

- Publicité -

Des huiles essentielles contre les plaies buccales

Pour les aphtes, mais aussi pour toute autre plaie buccale (lorsqu’on se mord, lorsqu’on est blessé par un appareil dentaire) ou encore pour les problèmes de perlèche, il existe 2 huiles essentielles qui permettent de venir rapidement à bout de ces petites lésions.

  • l’huile essentielle de Lavande aspic
  • l’huile essentielle de Tea-tree

Ces 2 huiles essentielles, grâce à leurs propriétés cicatrisantes et antibactériennes, sont remarquables pour soigner les petites plaies et notamment, les affections buccales.

Comment faire en pratique ?

Rien de plus simple !

Il suffit de mettre 1 goutte de chacune de ces huiles essentielles sur l’extrémité d’un coton-tige et d’appliquer localement sur la ou les plaies, 2 à 3 fois par jour.

Si vous possédez un bain de bouche, vous pouvez également dissoudre 1 goutte de chacune de ces huiles essentielles dans un peu de bain de bouche et faire des rinçages de bouche après les 3 repas.

Attention toutefois, vous ne pouvez utiliser que des bains de bouche qui contiennent de l’alcool : si vous avez un bain de bouche en dilution aqueuse (sans alcool, comme le Paroex® par exemple), les huiles essentielles ne pourront pas se diluer.

Quelques précautions d’emploi

Ces huiles essentielles ne doivent pas être utilisées chez la femme enceinte ou allaitante, ni chez les personnes épileptiques.

De même, on évite de les utiliser chez les enfants de moins de 7 ans.

Faut-il éviter de manger certains aliments ?

En effet, en cas d’affections buccales et d’aphtes notamment, il est important d’éviter tout ce qui est vinaigré, épicé, ainsi que les fruits acides : mais tous ces aliments, on le sait naturellement car ça pique lorsqu’on en mange et que l’on a des aphtes.

Par contre, il est également important d’éviter pendant quelques jours les noix et les fromages à pâtes dures (comme les comtés, par exemple) car ils amplifient la plaie et l’empêchent de bien cicatriser (et dans le cas de ces aliments, on ne s’en rend pas compte du tout car ça ne pique pas quand on les mange).

- Publicité -