Bien-être : 3 astuces efficaces pour lutter contre le blues de la rentrée

Bien-être : 3 astuces efficaces pour lutter contre le blues de la rentrée

Publié le 24 août 2022 à 10:42

Si la rentrée est synonyme de nouveau départ pour certaines, elle peut arriver avec son lot de fatigue, d’angoisse, de déprime...

Bref, avec un bon gros coup de blues. Heureusement, nous vous avons concocté une liste d’astuces pour lutter contre le blues de la rentrée...

Pourquoi avons-nous le blues à la rentrée ?

Les vacances sont terminées, la saison chaude va laisser sa place à l’automne triste et pluvieux, les enfants retournent à l’école et vous au bureau... Le retour de la routine habituelle et les adieux à l’été peuvent être difficiles à encaisser. En effet, 49 % des Français seraient déprimés au retour des vacances (Harris Interactive) ! Mais pour quelle raison ? Si l’idée d’attendre un an avant de remettre votre maillot de bain préféré vous déprime, c’est un peu normal. Saviez-vous que certains organismes sont particulièrement sensibles à la diminution de l’ensoleillement ? Les journées qui raccourcissent peuvent donc angoisser certains d’entre nous et peuvent même affecter notre production de sérotonine, une hormone liée à la sensation de bien-être.

Astuce n°1 : Tout est question de perception

Le cerveau humain est un outil formidable et très puissant, et contrairement à ce que l’on peut penser, il est plutôt facile de lui apprendre de nouveaux réflexes. Si vous voyez le verre à moitié vide, vous allez vous concentrez sur les choses désagréables et ne plus voir les choses agréables. Alors on se force et on cherche le positif dans chaque chose ! Bon parfois, il n’y en a pas, mais pour la rentrée c’est différent. La rentrée peut être perçue comme un retour aux anciennes habitudes, alors que vous pourriez la voir comme l’opportunité de faire les choses de façon différente. C’est la fin de l’été et des shorts ? Oui, mais vous allez pouvoir reporter votre manteau préféré et regarder une série sous votre plaid avec une bonne tisane pomme-cannelle dans les mains.

Petit exercice : Notez chaque jour trois petits bonheurs de votre journée (à venir ou passée) dans un carnet, vous allez vite voir que ce n’est pas difficile de trouver du bon même dans une journée déprimante...

Astuce n°2 : La vie est faite de petits bonheurs

Aujourd’hui on s’achète un joli stylo pour noter nos rendez-vous dans notre agenda et demain... On va faire une petite marche dans un parc à midi, on découvre la nouvelle collection de notre boutique préférée, on se prévoit un cinéma à la sortie du boulot, on appelle une amie chère, on fait un concours de grimace avec son fils, on se prend un croissant (pur beurre hein) pour le petit déjeuner, on part un peu plus tôt pour prendre un café en terrasse et observer les gens qui passent, on mange des crêpes en famille devant la télé... La liste est longue ! Pas besoin de dépenser de l’argent ou de voir trop grand, pensez simplement à quelque chose qui vous donnerait le sourire, ne serait-ce que pendant quelques minutes, vous l’avez bien mérité.

Petit exercice : Prenez quelques minutes pour lister un maximum de petits bonheurs, vagues ou précis. Notez-les dans un carnet et donnez-vous pour mission d’en faire un par jour. Vous pouvez même faire participer vos enfants et votre conjoint pour des bonheurs à partager en famille ! Et si vous préférez les garder pour vous, c’est très bien aussi.

Astuce n°3 : On en profite pour repartir à zéro

Votre travail ne vous excite pas plus que ça ? Il est peut-être temps d’en changer ! Il ne s’agit pas de donner votre démission demain mais plutôt de décréter que cette rentrée est l’occasion de travailler sur un nouveau projet : votre future carrière. Accordez-vous 2 heures par semaine pour trouver ce que vous aimeriez faire, vous renseigner sur les formations, étudier le projet. Peut-être même que vous trouverez la formation parfaite pour vous, financée par le CPF ou encore que votre supérieur souhaite participer à votre réorientation en vous proposant un autre poste ! Et cela peut fonctionner pour tous les domaines : changer d’alimentation, se mettre au sport, reprendre ses études... Prenez tout simplement la rentrée comme un nouveau départ et allez-y doucement surtout.

Petit exercice : Attrapez un petit carnet tout neuf et notez simplement ce que vous aimeriez changer dans votre vie aujourd’hui. Dans un premier temps, restez assez vague : « m’amuser dans mon métier », « perdre du poids », « changer de style », « déménager »... Laissez ces informations mûrir quelques jours puis notez ensuite en face de chaque changement désiré une intention plus précise : « changer d’entreprise », « perdre 8 kilos et me muscler », « couper mes cheveux », « vivre près de l’océan »... Quelques jours plus tard, quand tout cela aura fait son petit bout de chemin dans votre tête, notez comment vous y prendre pour en arriver là, puis datez vos objectifs. Plus vous allez décortiquer vos objectifs et vos envies, plus ils vont vous paraitre simples à atteindre. Ce qui ressemblait à une rêverie inatteignable est aujourd’hui un plan avec une liste d’étapes que vous n’avez plus qu’à suivre !