Décrypter les signaux de son ange gardien grâce à la voyance

Décrypter les signaux de son ange gardien grâce à la voyance

Publié le 01 juin 2021 à 13:32

Pendant que certains considèrent les anges gardiens comme une superstition, nombreux sont ceux qui y croient fermement.

D’ailleurs, ces derniers sont à la recherche des solutions pour entrer en contact avec ces esprits tutélaires, afin de mieux comprendre leurs messages. À cet effet, la voyance demeure l’un des moyens les plus efficaces. Que propose véritablement cet art divinatoire en la matière et pourquoi décrypter les signaux de ces êtres invisibles ? Focus sur la voyance et son mode d’interprétation des messages angéliques.

Ange gardien : définition et classification

Que détermine mon ange gardien ? De nombreuses personnes se posent d’ailleurs cette question. Mais avant de s’enquérir de ces messages, il faudra identifier son esprit protecteur ainsi que le rôle qui lui est dévolu.

Qu’est-ce qu’un ange gardien ?

Comme susmentionné, un ange gardien est un être invisible auquel beaucoup se réfèrent. En réalité, cette croyance n’est pas forcément liée à une religion spécifique, étant donné que les fidèles de toutes les obédiences y font recours. Par ailleurs, son principal rôle est de protéger l’individu et de l’orienter sur le chemin de la réalisation de sa destinée.

Les catégories d’ange gardien

Sur ce point, l’angéologie (branche qui s’occupe de l’étude des anges gardiens) distingue 72 différents êtres tutélaires. Lesquelles appartiennent à 9 ordres hiérarchiques que sont : les séraphins, les chérubins, les trônes, les dominations, les vertus, les puissances, les principautés, les archanges et les anges. En outre, ces chœurs d’anges sont décomposés à leur tour en 3 sous-groupes.

Ainsi, les trois premières classes sont considérées comme des êtres supérieurs. Les trois suivantes sont des anges intermédiaires, alors que les trois dernières sont des êtres de lumière. D’ailleurs, selon les spécialistes de la voyance, chaque personne possède un protecteur dans l’une de ces  sous-catégories. Précisément, les anges messagers se trouvent parmi les êtres de lumière. Il faudra donc déceler dans cette dernière hiérarchie, son véritable ange gardien.

La voyance pour identifier son ange gardien

Jeliel, Lelahel, Sitael, Harahel : autant de noms d’ange gardien que prononcent souvent les initiés. Mais avant d’invoquer l’un d’eux, il importe de s’assurer qu’il s’agit bien de celui destiné à sa protection. Dans ce cadre, une consultation permet certainement d’identifier son véritable être tutélaire. En effet, elle peut avoir lieu via une voyance par téléphone ou en cabinet. Toutefois, il faudrait d’ores et déjà savoir que la date de naissance du client est la principale clé de cet exercice. D’où la nécessité de s’informer sur le calendrier angélique.

Un ange gardien selon son jour de naissance 

Grâce à la voyance, les individus ont plus de précision sur la correspondance des anges gardiens aux mois et jours de naissance. Par exemple, les natifs du 21 au 25 janvier ont pour protecteur Umabel. Par contre, ceux qui sont nés du 16 au 20 mars doivent prier Mumiah. Pour ceux qui ont vu le jour du 16 au 21 juin, Caliel est l’ange gardien à invoquer.

Savoir reconnaitre les signaux angéliques

Bien souvent, le protégé prie son ange gardien afin d’obtenir des faveurs de sa part. Mais bien au-delà de ce service, l’être titulaire envoie des signaux à l’individu afin de le prévenir du mal ou de l’éclairer sur la meilleure décision à prendre à un moment précis de sa vie. Celle-ci peut concerner sa vie sentimentale ou professionnelle. Il revient donc à l’humain de développer une certaine sensibilité à ses signaux. Dans le cas contraire, ces messages et avertissements resteront lettre morte. Dans cette perspective, la voyance établit une liste de situations porteuses de message angélique. Les individus devront donc s’y référer, afin de solliciter à temps le voyant pour interprétation. À ce titre, de nombreuses circonstances sont considérées comme telles.

Les heures miroirs

Il sonne une heure miroir lorsqu’une montre numérique affiche une série de chiffres analogues. En réalité, une telle éventualité n’est pas anodine en voyance. Surtout, quand elle devient fréquente, il peut alors s’agir d’un moyen trouvé par l’ange gardien d’entrer en contact avec son protégé.

Les rêves prémonitoires

Lorsqu’une personne fait souvent des rêves qui se réalisent, elle doit comprendre que son ange gardien a choisi ce moyen pour communiquer avec lui. Dès lors, il ne doit plus négliger ses songes et doit en décrypter la teneur auprès d’un voyant. Grâce à cette démarche, il pourra éviter par exemple la survenance d’un événement malheureux à l’un de ses proches ou à lui-même.

Des chansons

Les anges gardiens ont mille et une manières de communiquer avec les humains. En effet, hormis ceux précédemment évoqués, les êtres de lumière peuvent envoyer des signaux via une chanson. Le cas échéant, l’individu ressasse longuement les paroles d’une musique. Il peut même entonner ce chant involontairement, alors qu’il travaille ou étant seul dans sa chambre. Dans ces conditions, il est judicieux de noter ces paroles, de les méditer et de les faire interpréter par un médium.

Un arc-en-ciel

Celui qui perçoit régulièrement un arc-en-ciel doit y voir un signal angélique à comprendre. Il peut s’agir d’une bonne nouvelle ou de l’avertissement contre un malheur. Alors, seul un voyant a la capacité d’aider l’individu à saisir le message caché.