Prédire un cancer du sein 10 ans à l’avance

Prédire un cancer du sein 10 ans à l’avance

Publié le 04 juillet 2014 à 10:06

Des chercheurs ont découvert qu’il était possible, à partir d’une prise de sang, de prédire si une femme a des risques de développer un cancer du sein 10 ans avant que la tumeur n’apparaisse.

Des chercheurs ont découvert qu’il était possible, à partir d’une prise de sang, de prédire si une femme a des risques de développer un cancer du sein 10 ans avant que la tumeur n’apparaisse.

Une anomalie génétique détectée dans une prise de sang

Des chercheurs britanniques ont publié une étude dans Genome Medecine qui révèle, qu’à partir d’une prise de sang, on pouvait déterminer si une femme avait des risques de développer un cancer du sein dix ans avant que la tumeur n’apparaisse.

Les scientifiques ont étudié des prises de sang réalisées sur des femmes porteuses d’un gène héréditaire (le gène BRCA1) responsable d’un risque important de cancer du sein. Ils ont découvert, dans ces prises de sang, une autre modification du génome, comme une sorte de dysfonctionnement qui serait également à l’origine d’un cancer du sein.

Cette deuxième anomalie du génome ne serait pas d’origine héréditaire mais due à une modification des gènes au cours de la vie (modification qui serait peut-être due à des facteurs environnementaux).

D’autres études doivent encore confirmer cette hypothèse, mais si ces résultats se vérifient, cela permettrait de mettre en place des mesures de prévention appropriées.

- Publicité -

- Publicité -