Le poivre, l'ami de votre estomac

Le poivre, l'ami de votre estomac

Publié le 11 novembre 2013 à 13:00

Qu'il soit noir, vert, blanc, gris ou rose, le poivre est une épice des plus basiques dont on ne connait que rarement toutes les vertus.

Le poivre en quelques mots

Le poivrier est un arbrisseau qui ne pousse que dans les régions tropicales très chaudes et humides. Plus de sept cents espèces de la famille des pipéracées sont aujourd'hui répertoriées dans le monde. Le poivre change de couleur selon sa maturité. Très piquant, le poivre noir est la baie entière recouverte de son enveloppe et cueillie avant maturité. Moins piquant, le poivre blanc est la baie cueillie très mûre et débarrassée de sa peau. Le poivre vert a la saveur fruité et piquante alors que le poivre rose est moins piquant et plus aromatique.

Que renferme le poivre ?

Cette épice se présente sous forme de baies à moudre ou déjà en poudre. Sa saveur est piquante. Les ressources végétales du poivre sont principalement la pipérine, un alcaloïde puissant qui protège les cellules du vieillissement, et le potassium (26 mg dans 2 gr de poivre moulu !)

Les pouvoirs du poivre sur le système digestif

Lorsque la saveur piquante du poivre touche nos papilles, un message est envoyé au cerveau pour produire un acide protecteur qui tapisse la paroi de l'estomac, prévenant ainsi les ballonnements et l'indigestion avant même que le processus de transformation des aliments commence ! Les brûlures d'estomac sont en effet le résultat de ce manque d'acide.

Les plats poivrés sont également plus sains car, la pipérine, l'alcaloïde principale du poivre, stimule les enzymes qui digèrent les aliments et booste l'absorption des nutriments.

De plus, selon de nombreuses études, le poivre jouerait un rôle préventif contre les ulcères de l'estomac et les maladies du système digestif notamment les cancers.

Le poivre donne du tonus !

Le poivre stimule l'organisme, active la circulation sanguine et aide à éliminer les graisses. C'est un tonique et un antibactérien. Chaque jour, ajouter du poivre à vos recettes car la pipérine aide à interrompre le processus de renouvellement des cellules souches. L'intérêt ? Moins de cellules souches, moins de cellules potentiellement cancérigènes.

 

Un remède pour l'hiver

Etat grippal, gorge irritée ? Concoctez-vous un cocktail tonique et désinfectant : dans une casserole, faites bouillir 1/2 litre d'eau avec dix grains de poivre, un bâton de cannelle et 3 graines de cardamone. Dans un bol, pressez le jus d'un citron et versez l'infusion dessus. Ajoutez une cuillère à café de curcuma et sucrez avec du miel. Idéal pour lutter contre les infections et les maux de saison !

- Publicité -

- Publicité -