Les bilans de santé obligatoires des premières années de bébé

Les bilans de santé obligatoires des premières années de bébé

Publié le 15 septembre 2014 à 08:59

Durant ses premières années, et surtout ses premiers mois, bébé doit voir régulièrement un médecin pour vérifier que tout se passe bien : sa croissance, son alimentation, son ouïe, sa vue… Ces examens permettent également de dépister des pathologies sous-jacentes qui pourraient se développer ultérieurement.

- Publicité -

Trois visites médicales cruciales

En théorie, bébé doit passer 8 examens obligatoires durant sa première année (1er, 2ème, 3ème, 4ème, 5ème, 6ème 9ème et 12ème mois), ainsi que 3 examens durant sa seconde année (16ème, 20ème et 24ème mois).

En pratique, 3 visites médicales sont vraiment cruciales (8ème jour, 9ème et 24ème mois) car elles permettent de dépister d’éventuelles pathologies.

Examen du 8ème jour

Le but de cet examen est de faire un point sur la première semaine de vie de l’enfant : ictère, infection, opération… et de vérifier qu’il n’existe pas de pathologies qui entraîneraient de possibles troubles ultérieurs.

En pratique, le médecin contrôle l’état sensoriel et neurologique de bébé, ses capacités respiratoires, son cœur, son audition…

Il recherche des anomalies congénitales comme une malformation cardiaque, une fente palatine…

Le médecin se renseigne également sur l’alimentation de l’enfant et la prise ou la perte de poids.

Cet examen est remboursé à 100 % par la Sécurité Sociale et est obligatoire pour le versement des allocations familiales.

Examen du 9ème mois

Ce bilan de santé s’attache plus au développement de l’enfant, et notamment à son comportement, sa sociabilité, sa gestuelle et sa capacité à répéter quelques syllabes.

Evidemment, bébé sera mesuré et pesé pour vérifier sa croissance et sa prise de poids.

Il sera épluché de la tête aux pieds : le médecin vérifie sa vue, il teste son audition, il regarde sa bouche, ses oreilles, il examine sa peau pour déceler la présence d’un eczéma qui pourrait être un signe d’allergie…

Tous les organes sont passés en revue : le cœur, les poumons, les organes sexuels (notamment chez les petits garçons pour voir si les testicules sont bien descendus).

Le médecin vérifie également que les vaccinations soient bien à jour : en effet, bébé devra déjà avoir eu des vaccins à 2 et 4 mois contenant tétanos, poliomyélite, diphtérie, coqueluche et haemophilus influenzae.

Examen des 2 ans

Ce bilan de santé permet surtout d’évaluer la statique de l’enfant, sa capacité à se tenir droit, à marcher, à formuler des petites phrases (ou, au moins quelques mots) à comprendre les adultes et à interagir avec eux.

Comme pour les bilans précédents, le médecin pèse l’enfant, le mesure, fait une auscultation complète et vérifie ses vaccinations.

Après 2 ans

Normalement entre 2 et 6 ans, l’enfant doit être vu par un médecin au moins 2 fois par an.

En général, lors de l’entrée au primaire, il est examiné par l’infirmière ou le médecin scolaire (en présence des parents) : cette consultation permet de déceler d’éventuels troubles auditifs ou visuels qui seraient passés inaperçus jusque là.

Ce bilan permet également de détecter des problèmes de dyslexie.

N’oubliez pas les dents

Depuis 2007, des courriers sont envoyés à tous les enfants de 6, 9, 12, 15 et 18 ans pour fixer un rendez-vous avec un dentiste de leur choix : ces rendez-vous sont appelés « M’T’Dents » et sont remboursés à 100 % par la Sécurité Sociale.

L’importance du carnet de santé

Le carnet de santé est remis par l’administration lors de la déclaration de naissance.

Il est important de ne pas l’égarer et de l’apporter lors de chaque consultation médicale. Toute la « vie » de l’enfant est notifiée à l’intérieur de ce carnet : ses infections, ses hospitalisations, ses accidents, ses vaccinations, ses courbes de croissance et de poids…

- Publicité -