Apprendre la propreté à son chien

Apprendre la propreté à son chien

Publié le 20 mai 2015 à 10:00

Découvrez toutes les astuces pour inculquer la propreté à votre chien ou à votre chiot, notamment si vous vivez en appartement.

- Publicité -

La propreté : le premier apprentissage

La propreté est le premier apprentissage quand on décide d’avoir un chien : en effet, c’est forcément essentiel pour votre confort car il est hors de question que votre chien fasse ses besoins à l’intérieur même si lui n’y voit aucun inconvénient !

La méthode d’apprentissage est la même pour les chiots et pour les chiens, mais ce dernier a une plus grande capacité à se retenir que le chiot qui n’a pas encore de maturité au niveau de ses sphincters.

Pas de journaux ni d’alèses

Surtout n’utilisez jamais de journaux, d’alèses ou encore de litière car cela risque d’inciter votre chien à faire ses besoins à l’intérieur.

Par ailleurs le jour où vous supprimerez ces supports, votre animal va les chercher partout et, ne les trouvant pas, il risque de se soulager sur votre tapis ou dans son lieu de couchage.

Cela ne fera, de toute façon, que retarder l’apprentissage de la propreté.

Sortez-le régulièrement

Dès qu’il se réveille, quel que soit le moment de la journée, emmenez-le dehors. Sachez qu’avant l’âge de 3 mois, il vaut mieux éviter les pelouses souillées par d’autres chiens, car votre animal va forcément renifler avant de se soulager.

De même, dès qu’il a fini de manger, ou après une émotion (visite de quelqu’un qu’il ne connait pas, excitation…) sortez-le, car ces situations provoquent chez lui l’envie de se soulager dans le quart d’heure qui suit.

Mettez en place des habitudes

Dés que vous arrivez dehors, prononcez une phrase du type « Fais pipi ». Ne commencez pas à jouer avec lui afin qu’il comprenne que la priorité est de faire ses besoins.

Quand il a fait ses besoins, félicitez-le en lui disant « C’est bien, tu as bien fait pipi » et donnez-lui une friandise. Attention, attendez bien qu’il ait fini de se soulager pour sortir la friandise de votre poche, car les chiens apprennent vite la gestuelle et certains s’arrêtent avant d’avoir terminé, trop pressés d’avoir leur récompense.

Ne rentrez pas chez vous dès qu’il a fini de faire pipi, sinon vous prenez le risque que votre chien se retienne pour faire durer la sortie.

Chaque chien va à son rythme

Certains chiens sont propres en 2 mois, tandis que d’autres auront besoin de plus de temps, jusqu’à 6 mois.

Sachez que le contrôle des muscles permettant de se retenir n’est complet qu’à partir de l’âge de 4 mois. Il est donc inutile de le disputer ni de lui mettre le nez dans ses besoins.

Les chiots d’animalerie auront souvent plus de mal pour l’apprentissage de la propreté puisqu’ils font leurs besoins là où ils dorment, jouent et mangent.

De même les chiots ont des préférences pour les substrats connus chez les éleveurs : habitués à une surface dure, ils auront une préférence pour votre carrelage.

Les portées d’été sont souvent plus précoces car les éleveurs sortent les chiots dans le jardin.

Un chien qui commence à être propre la nuit est en cours d’acquisition de la propreté, vous êtes sur la bonne voie.

Pour l’aider, donnez-lui son dernier repas vers 18 heures, ainsi, vous pourrez contrôler ses mictions dans la soirée. Par contre, ne lui retirez pas la gamelle d’eau le soir : un chien a besoin de boire, surtout s’il est alimenté par des croquettes.

Ces recommandations sont issues du livre « Elever un chien en appartement » de Sandrine Otsmane.

Un guide pratique pour élever un chien lorsqu’on ne dispose pas de jardin : un livre qui offre de nombreuses clés pour élever son animal au mieux, en ville, et prendre soin de lui au quotidien :

  • les apprentissages (propreté, marche en laisse, apprendre à rester seul),
  • les conditions, les indispensables, les idées reçues sur la possibilité d’avoir un chien en appartement,
  • quels chiens supporteront cette vie en ville,
  • les aménagements de votre intérieur…

Infos pratiques

« Elever son chien en appartement », de Sandrine Otsmane aux éditions Larousse – 9,90 €

- Publicité -