Masque de protection Covid-19 : comment savoir si le vôtre est efficace ?

Masque de protection Covid-19 : comment savoir si le vôtre est efficace ?

Publié le 09 juin 2020 à 09:00

En complément des gestes barrières, le port du masque est vivement conseillé dans certains lieux publics pour limiter la propagation du Covid-19. Votre masque est-il efficace ?

- Publicité -

Le déconfinement est en place depuis le 11 mai, vous pouvez donc désormais sortir de chez vous sans attestation. Cependant, il est recommandé de vous équiper d’un masque de protection, mais comment s’assurer que ce dernier est efficace ?


La fabrication :


Les tutoriels pour fabriquer votre propre masque de protection ont fleuri partout sur Internet ces dernières semaines. L’Afnor, l’association française de normalisation, a également fourni des patrons et des consignes concernant la fabrication de masques en tissus. Voici les conditions à respecter lors de la fabrication de votre masque barrière fait maison :


Le choix des matériaux


• Toile 100 Coton 150gr/m² ;
• Viscose 130g/m² NON TISSE ;
• Polyester texturé type ouate ;
• Polycoton.
N’hésitez pas à recycler vos draps 100 % coton ou encore une nappe en coton, ces tissus feront tout à fait l’affaire.

 


Le choix du modèle


Vous pouvez utiliser un masque de type « bec de canard » ou encore un masque barrière à plis. Vous trouverez même des modèles dans lesquels vous pouvez glisser un morceau de filtre pour une meilleure efficacité. Vous avez ensuite le choix entre un système d’attache en tissu à nouer ou en élastiques à positionner derrière les oreilles ou sur le dessus du crâne. Choisissez un masque dans lequel vous vous sentez à l’aise, cela vous évitera de le toucher en permanence.

Le positionnement


Si vous le fabriquez vous-même, respectez bien les mesures indiquées sur les patrons de l’Afnor. Sinon, préférez un modèle ajustable pour un meilleur positionnement. Votre masque doit englober votre nez, votre bouche et votre menton. Si votre masque dispose d’une barrette en métal sur le nez, pensez bien à la pincer dès que vous enfilez votre masque. Positionnez-le sur votre nez, tenez-le et avec votre autre main, passez les élastiques ou les attaches en tissu derrière votre tête.
Vous devez éviter de toucher votre masque pendant tout le temps où vous serez à l’extérieur de votre domicile. Pour l’ôter, vous devez ne toucher que les liens ou les élastiques avant de le mettre à laver.


L’efficacité des matériaux


Votre masque est efficace s’il ne laisse pas sortir l’air que vous expirez. Un bon moyen de tester son efficacité est donc de tenter de faire de la buée sur des lunettes ou encore d’éteindre la flamme d’un briquet ou d’une allumette en portant ce dernier.
L’Institut National de Recherche et de Sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles (INRS) propose également une méthode pour vérifier la bonne étanchéité de votre masque. Placez une feuille de plastique (type pochette de classeur ou sachet congélation) devant votre masque et inspirez. S’il se plaque légèrement sur votre visage, c’est que ce dernier et bien étanche.


Masque de protection : durée de vie et entretien


Au-delà de la fabrication et du positionnement de votre masque, sa durée de vie et un mauvais entretien peuvent affecter son efficacité au fil du temps. Un masque porté a une durée de vie de 4h maximum. Vous pouvez bien entendu l’utiliser plusieurs fois durant ce temps, mais pensez à respecter les consignes : il doit être retiré, stocké et remis en effectuant le moins de contacts possibles. Selon le type de masque, il vous faudra penser à le remplacer ou le laver.


Lavez votre masque barrière


Vous devez laver votre masque en tissu entre chaque utilisation, il est donc prudent d’en posséder plusieurs afin de pouvoir en mettre un propre à chaque sortie. Évitez au maximum le contact entre votre masque à laver et des textiles propres, ce qui pourrait mener à une contamination.

Les préconisations pour le lavage de votre masque sont les suivantes :


• Un lavage en machine à 60°C avec une lessive adaptée pendant au moins 30 minutes ;
• Un séchage complet du masque doit être effectué dans les 2 heures qui suivent la fin du lavage.

Les consignes à respecter même avec un masque


Le port du masque ne prive pas les citoyens français des autres consignes de sécurité et de distanciation sociale à appliquer en cette période de déconfinement progressif.


Nous en profitons donc pour vous les rappeler :
• Le port du masque est obligatoire dans plusieurs grandes villes de France, pensez à vous renseigner auprès de votre mairie ou de votre département ;
• Lavez-vous les mains plusieurs fois par jour, surtout après avoir touché votre masque ou encore un élément situé dans des espaces communs comme un bouton d’ascenseur, un interrupteur... ;
• Utilisez un gel hydroalcoolique dès que possible, les commerces en sont désormais presque tous équipés pour une désinfection à l’entrée et à la sortie du magasin ;
• Appliquez la distanciation sociale : observez une distance d’un mètre entre vous et les autres personnes ;
• Ne serrez pas les mains, ne faites pas la bise ;
• Couvrez-vous le nez et la bouche lors d’un éternuement ou d’une toux ;
• Évitez de vous toucher le visage ;
• En entreprise, privilégiez encore le télétravail au maximum ou organisez des roulements d’équipes, accompagnés d’un nettoyage et d’une désinfection quotidienne des locaux et du matériel.

- Publicité -