(1) Message en attente : Perdez jusqu'à -7kg en un mois

S.O.S. maux de ventre après les petits écarts des vacances

S.O.S. maux de ventre après les petits écarts des vacances

Publié le 01 septembre 2014 à 10:00

Un peu d’excès pendant les vacances, des changements d’alimentation, et me voilà avec des problèmes de ballonnements, de constipation, de gaz : quelques mesures simples peuvent me permettre de retrouver rapidement un confort digestif.

Ne pas confondre troubles digestifs passagers et problèmes intestinaux chroniques

Une mauvaise digestion passagère n’est pas rare après une période d’excès alimentaires ou encore en situation de stress ou de changement de rythme (voyage, déménagement…).

Ces troubles digestifs, bien que fort gênants au quotidien, sont généralement bénins et se manifestent par des ballonnements, des gaz, des spasmes intestinaux, des rots, des hoquets…

Si des problèmes de constipation ou de diarrhée s’installent de façon chronique, il convient de consulter un médecin pour en trouver la cause.

Lutter contre une constipation passagère

  • La toute première mesure à prendre en cas de constipation passagère est de boire de l’eau : les intestins ont besoin d’au moins 1,5 litre d’eau quotidiennement pour fonctionner normalement. Si les selles sont mal hydratées, elles stagneront dans le côlon entraînant un problème de constipation.

Si vous avez du mal à boire 1,5 l d’eau, n’hésitez pas à prendre des tisanes ou des soupes qui vous apporteront également une bonne hydratation.

Méfiez-vous toutefois des eaux gazeuses qui peuvent accentuer les problèmes de ballonnements.

  • Mangez des fibres : les fruits, les légumes et les céréales complètes sont très efficaces pour faciliter le transit. Attention, toutefois, de ne pas augmenter de façon trop importante la quantité de fibres du jour au lendemain car cela pourrait entraîner des problèmes de ballonnements.
  • Stimulez votre flore intestinale : après une période d’alimentation déséquilibrée, la flore peut avoir besoin d’un petit coup de pouce. N’hésitez pas à faire une petite cure de probiotiques en consommant, par exemple, des yaourts enrichis en bifidus.
  • Bougez-vous : la sédentarité est le pire ennemi du transit intestinal. Alors, prenez de bonnes résolutions pour la rentrée et obligez-vous à pratiquer régulièrement une activité physique, ce qui vous permettra, en plus, de perdre les quelques kilos superflus qui se sont installés durant les vacances. N’hésitez pas également à pratiquer 5 minutes d’abdominaux chaque matin qui renforceront la tonicité du ventre et empêcheront les intestins de se laisser aller  à la paresse.
  • Massez-vous le ventre : effectuez des massages sur votre ventre dans le sens des aiguilles d’une montre. Vous pouvez utiliser des huiles essentielles à base de basilic français ou de lavande fine pour effectuer votre massage : ces huiles diluées dans une huile végétale de macadamia permettront de calmer les spasmes intestinaux souvent liés aux problèmes de constipation.

Halte aux ballonnements, gaz et spasmes intestinaux

  • Prenez le temps de manger : la précipitation n’est pas copine avec une bonne digestion. Les aliments doivent être mâchés lentement pour être correctement digérés (en effet, la digestion commence dans la bouche grâce à des enzymes présentes dans la salive). Un repas doit prendre au moins 20 minutes.
  • Prenez garde à certains aliments qui peuvent faire gonfler le ventre : notamment ceux qui contiennent du sucre, les légumes riches en soufre (choux, céleri-rave, blette…), les féculents, les légumineuses et les fruits secs. Une alimentation trop riche en fibres peut également entraîner des ballonnements. Les eaux minérales gazeuses, les chewing-gums sont des produits à proscrire en cas de problèmes de ballonnements.
  • Apprenez à vous masser le ventre : allongée sur le dos, appuyez sur 2 points situés à 2 pouces de distance de chaque côté du nombril et tenez la pression durant 5 inspirations. Ces 2 points agissent sur les ballonnements et la constipation.

Vous pouvez également appuyer les 2 mains à gauche sous les côtes en inspirant longuement comme si vous vouliez passer les doigts sous les côtes. Répétez cet exercice 4 fois et passez du côté droit.