La contraception d’urgence : quand utiliser la pilule du lendemain ?

La contraception d’urgence : quand utiliser la pilule du lendemain ?

Publié le 06 mai 2014 à 09:23

Rapport sexuel non protégé ? Oubli de pilule… Une contraception d’urgence s’impose. Comment procéder ? Quand dois-je prendre cette « fameuse pilule du lendemain » ? Où la trouver ? Y-a-t-il des effets secondaires ? Voici quelques éclaircissements qui pourront vous guider.

Tout le monde a déjà entendu parler de la pilule du lendemain… Mais quand peut-on vraiment l’utiliser ?

Il existe, sur le marché, 2 pilules du lendemain : Norlevo® (Levonorgestrel 1,5 mg) et Ella One® (Ulipristal acétate 30mg). Ces contraceptions d’urgence sont utilisées en cas de rapport sexuel non ou mal protégé ou en cas d’oubli de pilule.

Il convient de rappeler que la contraception d’urgence doit être occasionnelle et exceptionnelle ! Elle ne doit absolument pas se substituer à une contraception normale.

Norlevo® ou Levonorgestrel 1,5mg

Quand dois-je l’utiliser ?

Cette pilule du lendemain devra être prise le plus tôt possible après le rapport sexuel à risque, et si possible dans les 12 premières heures.

Pour qu’elle soit efficace, il faudra, de toute façon, la prendre dans les 72 heures (soit 3 jours) après le rapport sexuel.

Son efficacité sera de 95% si elle est prise dans les 24 heures après le rapport sexuel à risque, de 85% si elle est prise entre 24 et 48 heures et de 58% entre 48 et 72 heures.

Elle peut être prise à n’importe quel moment du cycle.

La prise est très simple puisqu’elle consiste à avaler un comprimé avec un verre d’eau.

Comment me la procurer ?

Cette pilule est en vente libre, donc sans ordonnance.

On peut la trouver dans les pharmacies ou les centres de planification. Une infirmière scolaire est également à même de la délivrer.

Elle est gratuite pour les mineurs. Par contre, elle coûte entre 5 et 10 € pour les majeures. Cependant, prescrite par un médecin ou une sage-femme, elle sera remboursée à 65% par la Sécurité Sociale.

Vais-je avoir des effets secondaires ?

Les effets indésirables sont rares et disparaissent très rapidement ; toutefois, des nausées, des vomissements, de la tension dans les seins, des maux de tête, de la fatigue, des vertiges, des douleurs abdominales ou des saignements ont pu être observés.

Attention : si des vomissements surviennent dans les 3 heures qui suivent la prise de la pilule, il sera nécessaire de reprendre un autre comprimé.

Comment être sûre que ma pilule du lendemain a été efficace ?

Il faut surveiller l’arrivée des prochaines règles. Leur date d’apparition peut être légèrement modifiée (jusqu’à 7 jours) du fait de la prise de la contraception d’urgence.

Si le retard de règles dépasse 7 jours, si une tension mammaire ou des nausées apparaissent : il faut faire un test de grossesse 2 semaines après le rapport à risque.

Ella One® ou Ulipristal Acétate 30 mg

Quand dois-je l’utiliser ?

Cette pilule du lendemain devra être prise le plus tôt possible après le rapport sexuel à risque, et si possible dans les 12 premières heures.

Pour qu’elle soit efficace, il faudra, de toute façon, la prendre dans les 120 heures (soit 5 jours) après le rapport sexuel.

Son efficacité est à 97% dans les 5 jours qui suivent le rapport à risque.

Elle peut être prise à n’importe quel moment du cycle.

La prise est très simple puisqu’elle consiste à avaler un comprimé avec un verre d’eau.

Comment me la procurer ?

Cette pilule est délivrée uniquement sur ordonnance.

On peut la trouver dans les pharmacies ou les centres de planification.

Elle est remboursée à 65% par la Sécurité Sociale.

Vais-je avoir des effets secondaires ?

Les effets indésirables sont rares et disparaissent très rapidement ; toutefois, des nausées, des vomissements, de la tension dans les seins, des maux de tête, de la fatigue, des vertiges, des douleurs abdominales ou des saignements ont pu être observés.

Attention : si des vomissements surviennent dans les 3 heures qui suivent la prise de la pilule, il sera nécessaire de reprendre un autre comprimé.

Comment être sûre que ma pilule du lendemain a été efficace ?

Il faut surveiller l’arrivée des prochaines règles. Leur date d’apparition peut être légèrement modifiée (jusqu’à 7 jours) du fait de la prise de la contraception d’urgence.

Si le retard de règles dépasse 7 jours, si une tension mammaire ou des nausées apparaissent : il faut faire un test de grossesse 2 semaines après le rapport à risque.

- Publicité -

- Publicité -