| | | Sodium, potassium, calcium… Pourquoi mon médecin m’a-t-il prescrit cette prise de sang ?

Sodium, potassium, calcium… Pourquoi mon médecin m’a-t-il prescrit cette prise de sang ?

Votre médecin vous a prescrit un ionogramme sanguin pour vérifier les taux des principaux constituants ioniques du sang (sodium, potassium, calcium, chlore, bicarbonate) ?

L’ionogramme sanguin sert à surveiller l’équilibre hydro-électrolytique de l’organisme assuré par les reins, la peau, le système digestif et la respiration. Un déséquilibre hydro-électrique peut entraîner de graves conséquences sur le métabolisme.

L’ionogramme est un examen qui ne nécessite pas d’être à jeun.

Sodium (Na+)

Les valeurs normales en sodium sont comprises entre 135 et 145 mmol/l.

L’hyponatrémie (ou baisse du taux de sodium) peut avoir plusieurs origines :

  • la prise de certains médicaments comme les diurétiques thiazidiques.
  • des pertes digestives en cas de diarrhées et vomissements abondants.
  • une hyperhydratation qui entraîne une hyponatrémie de dilution.
  • une insuffisance cardiaque congestive.

L’hyponatrémie est souvent asymptomatique si elle s’installe progressivement. Dans les formes aigües, elle peut se manifester par des nausées, des céphalées, une confusion, voire des signes de souffrance cérébrale (agitation, convulsion, coma).

L’hypernatrémie (ou augmentation du taux de sodium) est beaucoup plus rare que l’hyponatrémie. Cette hypernatrémie peut être la conséquence d’une diminution de la quantité d’eau dans le corps (déshydratation, sudation…) ou d’une surcharge en sodium.

L’hypernatrémie entraîne une sensation de soif impérieuse et la sécheresse des muqueuses.

A noter : dans certaines pathologies (hypertension artérielle, insuffisance cardiaque ou rénale) le sodium peut entraîner une rétention hydrique néfaste.  Dans la majorité de ces cas, il est conseillé de ne pas consommer plus de 5 g de sel par jour, de limiter la consommation de certains aliments (plats cuisinés, charcuterie, cubes pour bouillon, biscuits apéritifs) et d’éviter les médicaments sous forme effervescente et les eaux minérales riches en sodium (Vichy Célestins, St Yorre…)

Potassium (K+)

Les valeurs normales en potassium sont comprises entre 3,5 et 4,5 mmol/l.

L’hypokaliémie (ou baisse du taux de potassium) résulte essentiellement de perte digestives (vomissements, diarrhées) ou urinaires (prise de médicaments diurétiques).

L’hypokaliémie est souvent asymptomatique, mais peut se manifester par une fatigabilité et une hypotonie musculaire.

L’hyperkaliémie (ou hausse du taux de potassium) peut se rencontrer chez des personnes prenant des suppléments en potassium ou des médicaments antihypertenseurs, anti-inflammatoires…

L’hyperkaliémie peut conduire à un arrêt circulatoire et des signes neuromusculaires comme des paresthésies, voire des paralysies.

A noter : certains aliments sont très riches en potassium (tomates, choux, brocolis, salade, épinards, banane, fruits et légumes secs, abats, chocolat…). Ils devront être privilégiés en cas d’hypokaliémie et limités en cas d’hyperkaliémie.

Calcium (Ca++)

Les valeurs normales en calcium sont comprises entre 2,2 et 2,6 mmol/l.

L’hypocalcémie (ou baisse du taux de calcium) est due à une carence en vitamine D ou à une insuffisance rénale.

Les symptômes ressentis sont des paresthésies, des spasmes musculaires, une tétanie et des convulsions.

L’hypercalcémie (ou augmentation du taux de calcium) résulte généralement d’hyperparathyroïdie ou de cancers osseux. C’est une urgence médicale car elle peut conduire à un arrêt cardiaque.

A noter : les produits laitiers, certaines eaux minérales (Contrex, Hépar, Courmayeur…) et certains aliments (cresson, persil, amandes, chou…) sont sources de calcium.

Les apports en vitamine D sont indispensables à l’absorption intestinale du calcium : des aliments comme les poissons gras, les œufs, l’huile de foie de morue, le beurre… et l’exposition raisonnable au soleil sont donc conseillés.

Bicarbonate (HCO3-) – Chlorure (Cl-)

Les valeurs normales du bicarbonate sont comprises entre 23 et 27 mmol/l.

Les valeurs normales du chlorure sont comprises entre  95 et 105 mmol/l.

Ces anions sont indispensables à l’équilibre acido-basique, c’est-à-dire au maintien du pH sanguin entre 7,35 et 7,45.




A lire sur Médecine

A découvrir sur le mag

Bien que l’on n’en entende pas toujours parler, les analyses et examens médicaux sont essentiels pour vous assurer que vous ne risquez aucun problème de santé. C’est pourquoi nous vous proposons d’en savoir plus sur les laboratoires d’analyse médicale et leurs pratiques : la prise de sang NFS, la détection d’infection urinaire ECBU et bien d’autres. Vous comprendrez ainsi le but de chacune d’entre elles, la façon dont elles se déroulent, et saurez interpréter leurs résultats : Les analyses et examens médicaux n’auront plus de secret pour vous !