La patate douce, un féculent aux multiples bienfaits

La patate douce, un féculent aux multiples bienfaits

Publié le 27 août 2022 à 08:54

Plus sucrée que la pomme de terre à laquelle elle est souvent assimilée (à tort), la patate douce devient la star des recettes des Français !

Et pour cause, elle est facile à cuisiner, s’adapte à de nombreux régimes spéciaux et plaît aux petits comme aux grands... Mais saviez-vous qu’elle possède également de nombreux bienfaits ?

La patate douce : légume ou féculent ?

La patate douce est une plante cultivée dans les régions chaudes. Nous consommons ses tubercules qui malgré leur nom n’ont rien à voir avec la patate ordinaire, ou pomme de terre. Si l’apparition de la patate douce dans l’alimentation des Français est assez récente, cette plante se trouve tout de même à la 7ème place en matière de production agricole mondiale ! La variété la plus consommée dans notre pays est la patate douce à chair orange, mais il en existe plusieurs espèces, comme la patate douce blanche, rouge ou violette. Grâce à son indice glycémique faible, son goût sucré et sa forte teneur en fibres, elle est une alliée des diabétiques et de l’alimentation des tout-petits. Elle se conserve particulièrement bien sans s’abîmer ni altérer sa valeur nutritionnelle. La patate douce est un aliment particulièrement riche en vitamines, minéraux, fibres et protéines, dont elle tire tous ses bienfaits.

Découvrez les nombreux bienfaits de la patate douce

Une excellente source de bêta-carotène

Vous vous en doutiez peut-être en raison de sa couleur orange, la patate douce fait partie des aliments particulièrement riches en bêta-carotène. Le bêta-carotène est ce que l’on appelle un précurseur de vitamine A. Notre corps peut transformer certains caroténoïdes, dont le bêtacarotène, en vitamine A, également appelée rétinol. Cette vitamine essentielle participe entre autres à la croissance des os, au renouvellement cellulaire de la peau et à la régulation du système immunitaire. Sans compter que le bêta-carotène active la synthèse de la mélanine dans le corps et va donc aider votre peau à lutter contre les méfaits des rayons du soleil en vous apportant un joli teint hâlé !

Une alliée pour la prise de poids

Si les magazines et autres blogs regorgent de solutions miracle pour perdre du poids, certaines personnes ont plutôt besoin du contraire. Riche en amidon complexe, en vitamines, minéraux et protéines, la patate douce facilite la prise de poids des personnes sous-alimentées, facilite la prise de masse des accrocs au fitness et aide les bébés à atteindre leurs objectifs de croissance.

Un faible indice glycémique

Dotée d’un IG (Indice Glycémique) faible à moyen, la patate douce crue voit cet indice baisser brutalement lors de son ébullition (après 30 minutes). Ce phénomène en fait un aliment de choix pour les personnes diabétiques. En effet, l’indice glycémique des aliments nous indique la mesure dans laquelle certains d’entre eux augmentent le niveau de sucre dans le sang.

Le plein de vitamines et de minéraux

Au-delà de la vitamine A, ou plutôt de provitamine A, la patate contient également des vitamines C, B6, B9, K, du cuivre, du manganèse, du potassium et de nombreux antioxydants qui apportent chacun leur lot de vertus à votre corps :

  • La vitamine C – antioxydante, la vitamine C aide à lutter contre le vieillissement des cellules, aide à la cicatrisation et consolide les dents et les os tout en renforçant vos défenses immunitaires ;
  • La vitamine B6 – comme la plupart des vitamines du groupe B, la vitamine B6 participe à la production d’énergie en transformant les protéines, les lipides et les glucides de notre alimentation en carburant ;
  • La vitamine B9 – également appelée acide folique, la vitamine B9 est bien connue des femmes enceintes ou souhaitant avoir un enfant. En effet, elle assure le bon développement du fœtus et diminue les risques de malformations fœtales, notamment au début de la grossesse ;
  • La vitamine K – peu connue, elle participe à la minéralisation osseuse et à la croissance cellulaire en intervenant essentiellement sur le processus de coagulation ;
  • Le cuivre – cet oligo-élément contribue au bon fonctionnement du système immunitaire. Couplé au manganèse, il intervient dans la régulation des réactions allergiques ou infectieuses de la sphère ORL ;
  • Le manganèse – également à classer dans la catégorie des oligo-éléments, le manganèse intervient dans le processus de coagulation sanguine, participe au développement des os et joue un rôle dans le métabolisme des glucides. Il est également antioxydant et immunostimulant ;
  • Le potassium – indispensable au bon fonctionnement du myocarde, le potassium maintient également l’acidité des sécrétions gastriques pour un équilibre du tube digestif. Attention, une carence ou un excès en potassium peut perturber le fonctionnement du cœur ;
  • Les antioxydants – comme leur nom l’indique, les antioxydants aident à lutter contre l’oxydation des cellules, graisseuses notamment. Ils ralentissent l’action des radicaux libres, responsables du vieillissement de nos cellules et aident ainsi à prévenir le risque de maladies cardio-vasculaires et de cancers, à réduire le taux de cholestérol, à protéger les yeux et à lutter contre les effets de la pollution.

Un super-aliment pour les tout-petits

Couramment utilisée comme premier aliment de bébé grâce à une bonne quantité de calories, la patate douce convient parfaitement à l’alimentation des tout-petits. Rassasiante, elle a un goût naturellement sucré et est particulièrement riche en vitamines et minéraux, qui vont participer activement au développement des organes et des fonctions physiques des bébés.